José Gomez

jose gomez, praticien en massage de bien etre

 

Ancien intermittant du spectacle, découvrez le parcours de reconversion de jose

Fiche contact : José Gomez – Voir la page facebook : cliquez ici
Voir la fiche de josé dans l’annuaire des anciens élèves : cliquez ici

► Bonjour José ! Vous êtes récemment certifié de l’Ecole des Spas et Instituts, puisque que vous avez terminé vos formations en 2012 et venez de créer votre entreprise en tant que praticien de bien-être. Pourriez-vous nous expliquer comment vous en êtes arrivés là ?

jose gomez, praticien independant en bien etre José :  » Je viens au départ du monde du spectacle : je viens de passer plus d’une dizaine d’années comme intermittent du spectacle en tant que régisseur costumes sur des longs métrages (Indigènes, Le concert, …). En parallèle, j’ai toujours massé de manière instinctive, ce qui était apprécié de mes amies qui me conseillaient de changer de métier. Je leur répondais souvent, en plaisantant, si je ne sais pas quoi faire un jour… je ferai du massage !

Les années ont passé, le secteur du spectacle commençait à me peser et le travail devenait de plus en plus difficile… Je me suis donc remis en question en me demandant ce que j’allais pouvoir faire qui me ferait plaisir et qui me permettrait de vivre : le massage de bien-être m’est venu comme une évidence ! Aujourd’hui, j’ai créé ma petite entreprise et je souhaite vivre de ma passion. Je souhaite développer ma clientèle à domicile, en entreprise et pourquoi pas retourner sur des tournages de film comme praticien en massage de bien-être. »

► José, quelles sont les démarches que vous avez entreprises avant de venir suivre vos formations à l’Ecole des Spas et Instituts.

jose gomez praticien massage bien etre José :  » J’ai procédé par étape car je voulais être sûr de mon choix. J’ai commencé par chercher sur Internet les différentes écoles et formations que je pouvais trouver sur Paris. A mon grand étonnement, je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup d’écoles dans le secteur mais toutes avec le même discours d’être la meilleur école avec la meilleure formation. J’ai donc décidé d’aller voir de mes propres yeux pour en avoir le cœur net.

J’ai rencontré au total 3 écoles : la première, j’avais l’impression de me retrouver face à un gourou, la seconde très bonne impression mais la pédagogie ne correspondait pas à mes attentes car elle avait une approche plus holistique et psychocorporelle. C’est pour cela que je me suis tourné vers l’Ecole des Spas et Instituts car elle correspondait aux différents critères que je recherchais dans une école : simplicité, efficacité et professionnalisme. « 

► Pourquoi avez vous choisi de suivre votre formation à l’Ecole des Spas et Instituts ?

José :  » Comme je vous le disais, l’école répondait vraiment aux trois critères que je recherchais : simplicité, efficacité et professionnalisme. J’ai beaucoup aimé le fait de pouvoir intégrer l’école de manière progressive. On m’a proposé, dans un premier temps, de participer à un atelier gratuit d’initiation de 2 heures du jeudi. Cet atelier permet de tester sa main et de voir si une approche professionnelle peut nous correspondre. J’ai tellement aimé que j’ai décidé de monter la marche supérieure et de participer à une journée d’initiation.

Ces ateliers sont remplacés aujourd’hui par les After Work du bien-être. Et là, déclic ! Mon intuition était confirmée. Je voulais devenir masseur de bien-être !

Au cours de mes formations au sein de l’Ecole des Spas et Instituts, j’ai particulièrement aimé l’approche pédagogique axée sur le fait,

– premièrement : de proposer les techniques de manière séparée en débutant par les modules fondamentaux (bases du massages, anatomie, entretien et vitalité du masseur) qui m’ont permis de découvrir les différentes techniques proposées et ainsi faire mon choix et non pas, comme peuvent le proposer ou l’imposer certaines écoles, un protocole mélangeant les différentes techniques. Au départ, je pensais être attiré par le massage californien mais au fur et à mesure le massage suédois est venu à moi. J’ai suivi les formations de base à l’ESI et par la suite, je me suis spécialisé dans une autre école, spécialiste de la technique.

– deuxièmement : le Spa des élèves, un véritable atout dans ma formation. Le centre d’entrainement m’a permis de me retrouver directement baigné dans un univers professionnel. »

► Vous avez quitté l’école maintenant, quels conseils donneriez vous aux personnes qui souhaitent se reconvertir ?

José :  » le premier conseil que je donnerais serait de ne pas se précipiter et de se poser les bonnes questions sur le désir de masser et dans quelles conditions. L’apprentissage est je pense sans fin. Masser, masser, masser encore, comme un musicien qui fait et refait ses gammes, encore et toujours…

Je crois que le métier de praticien n’est pas seulement un métier mais une aventure avec tout ce que cela implique : découverte, curiosité, sensations, émotions, surprise, plaisir… »

► Pour finir ce portrait, pourriez-vous nous raconter un souvenir ou une anecdote qui vous a marqué(e) ?

José : « Premier massage au Spa des élèves, je présente la cabine, la technique, la cliente s’installe, j’arrive pour masser, je pose mes mains, prise de contact, et là !! Grand moment de solitude, je n’avais pas mis de flacon d’huile dans ma ceinture ! Un classique m’a t-on dit… « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :